Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2015

Les Pyrénées Orientales à l'orée de la Nouvelle intercommunalité 2017

 La future carte intercommunale des Pyrénées Orientales comportera nécessairement moins d'entité en 2017. De fortes disparités existent actuellement entre plusieurs structures, comme la communauté de communes Albères-Côte Vermeille qui est de dotés de 55000 habitants et celle du Haut Vallespir et ses 10 000 habitants. Ce dernier ensemble devrait d'ailleurs bénéficier de cette « exception » soulevée dans son discours sur cette réforme par le chef de l'Etat : «  des adaptations seront prévues pour les zones de montagne et les territoires faiblement peuplés ».

 Comme pour la carte des régions en Languedoc-Roussillon , le débat intercommunal fait déjà l'objet d'un débat très animé entre élus locaux du 66.

 Ce statut spécial devrait aussi concerner Pyrénées Cerdagne et ses 9000 habitants et la communauté de communes du Capcir- haut-Conflent avec ses 6000 habitants. Car il semble difficile que ces structures s'agglomèrent avec leurs voisinnes des Pyrénées Audoises pour arriver à la masse de 20 000 habitants...

 Par contre la côte du Roussillon, côté méditerranée comprend des entités beaucoup plus densément peuplées : Sud Roussillon qui comprend Saint-Cyprien et six autres communes atteind déjà 21000 habitants et pourrait donc disparaître pour s'intégrer à la plus large communauté Perpignan agglomération (mais le projet est l'objet d'âpres discussions...). De même la communauté de commune des Aspres et ses 19000 habitants devrait-elle évoluer.

 

22:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.